Conférence de donateurs pour le Nigeria et la région du lac Tchad le 24 février à Oslo

18.01.2017 // Avec le Nigeria et l'Allemagne, la Norvège accueillera une conférence internationale de donateurs le 24 février à Oslo. « Une crise humanitaire majeure, trop souvent oubliée, frappe le Nigeria et la région du lac Tchad. Nous souhaitons donc mobiliser des efforts humanitaires accrus et solliciter un plus grand engagement de la communauté internationale afin d'empêcher une nouvelle aggravation de la situation », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Børge Brende.

Dans la région du lac Tchad, qui est limitrophe du Nigeria, du Cameroun, du Niger et du Tchad, plus de 10,7 millions de personnes ont un besoin urgent d'aide humanitaire. Près d'un quart d'entre elles ont été forcées de quitter leur domicile en raison de conflits ou de pénuries alimentaires. La région frappée par la crise se trouve essentiellement dans le nord-est du Nigeria, où les exactions du groupe terroriste Boko Haram et la récession économique ont provoqué de grandes souffrances. L'ONU, la Croix Rouge et d’autres organisations humanitaires ont lancé des appels pressants afin d’obtenir une aide urgente pour la région.

« Nous devons mettre un terme à cette crise et aider la région à sortir de la spirale négative. Cette conférence a trois objectifs: sensibiliser davantage sur la crise, accroître le soutien en faveur d'actions humanitaires et obtenir un engagement politique plus solide en vue d'améliorer la situation », a affirmé M. Børge Brende. 

Outre l'aide humanitaire d'urgence, la conférence d'Oslo abordera trois domaines prioritaires : la sécurité alimentaire, la protection humanitaire et l'accès à l'aide, et l'éducation en temps de crise.

La conférence est organisée avec le Nigeria et l'Allemagne, en coopération étroite avec l'ONU. Des ministres d'affaires étrangères de la région, des représentants de l'Union africaine, de l'UE et de pays donateurs ainsi que des responsables d'organisations de l'ONU sont invités.

La veille de cette conférence, une réunion sera organisée pour la société civile, avec les représentants d'organisations locales des quatre pays et d’organisations humanitaires norvégiennes et internationales. Leurs recommandations seront présentées lors de la conférence de donateurs.

Bookmark and Share